Forcement, je pense aux premiers sourires de Charlie (et à la voiture de ses parents !) à chaque fois que je vois cette pub ...